En natation on un un problème majeur ! Et c’est bel et bien la respiration !

En effet,  la respiration en natation n’est pas inné et lorsque l’on apprend à nager que ce soit en crawl (ou nage libre) dos, brasse ou papillon vous allez devoir à caler votre respiration entre deux mouvements de bras…

Petit disclaimer : je ferais un article sur la respiration en eau libre plus tard. Ici nous traiterons de la respiration en piscines. Amis triathlètes ne fuyez pas ! Vous allez quand même pouvoir gagner de précieuses secondes en appliquant ces conseils lors de votre prochain triathlon ! 

 

Alors voilà les conseils de votre maître nageur préféré pour maîtriser la respiration et enchaîner les longueurs sans vous arrêter ! 

Lorsque vous êtes hors du bassin, la respiration se fait de manière inconsciente.

Dans le milieu aquatique vous devrez la faire de manière consciente.

Il en résulte donc pour le nageur débutant, des soucis de technique et d’endurance…

Et pour tout vous dire, que vous soyez nageur de haut niveau, ou débutant la respiration restera toujours le problème à résoudre. (C’est pour cela qu’il va vous falloir vous perfectionner tout au long de votre processus d’apprentissage de la natation…)

Je vous l’accorde à des degrés différents. Par exemple lors de ses séances de natation, le nageur plus avancé devra travailler sa propulsion et ne pas dégrader son style de nage pendant la phase de respiration.

Mais quoi qu’il en soit, ce sera toujours le problème numéro un d’un humain qui essai de se mouvoir dans l’eau.

Maîtrisez les 3 éléments fondamentaux du Crawl

ET GLISSEZ SUR L'EAU DANS 5 SÉANCES !

 

Les particularités de la respiration pendant la nage :

Dans l’eau, la respiration s’effectue avant tout par la bouche.

À la différence avec le milieu terrestre l’expiration est active pour vider une grande partie de l’air présent dans les poumons et pouvoir inspirer plus efficacement par la suite.

À contrario dans le milieu terrestre, l’expiration se fera de manière dite passive.

 

Dans le milieu aquatique on parlera alors d’expiration active et d’inspiration réflexe.

Deuxième élément qui varie vis à vis du milieu terrestre est le temps d’inspiration et d’expiration. En effet, l’expiration est beaucoup plus longue que l’inspiration. Alors qu’elle est à peu près égale pour les terriens.

Qui a dit qu’apprendre à nager c’était très simple 🙂 

******

 

Pourquoi vous devez avoir une expiration complète ?

Le problème majeur que j’ai pu observer en tant qu’entraîneur chez les nageurs débutants lors de mes entraînements de natation, est qu’ils se retrouvent souvent en sur-ventilation !

En effet de peur de manquer d’air (sans mauvais jeu de mot…) les nageurs débutants “stockent” une grande partie de l’air dans leurs poumons.

De ce fait lorsqu’ils sortent la tête pour inspirer, ils devront commencer par expirer l’air accumulé et inspirer dans un laps de temps très court. Ce qui induit deux choses :

  1. Une sur-ventilation
  2. Le manque de temps pour expirer et inspirer vous fera inspirer de… l’eau 🙂

 

Nous sommes tous passé par là ! Mais ne vous en faite pas.

La tasse est offerte !

Cela nous amène à un troisième point. La coordination entre les mouvements et la respiration.

Et oui… en nage complète (que ce soit lorsque vous nagez en papillon, en crawl ou même si vous adorer nager la brasse) il va falloir gérer vos bras et vos ondulations en plus de la respiration. Ou vos battements de jambes et vos bras en crawl en plus de votre respiration ! 

Travailler simplement avec un pull ne va pas vous aider ! À un moment il va falloir passer à la nage complète ! 

Disclaimer : sur le pull-buoy (et non pas pull-boy ^^) ok vous avez l’impression d’améliorer votre glisse… mais pour améliorer votre technique de natation vous devrez apprendre à nager en nage complète ! Donc les bras et les jambes en même temps… Alors évitez de toujours nager avec ! C’est difficile mais cela va grandement améliorer votre technique de nage.

Voici comment :

******

 

La respiration et la coordination

Vous l’aurez compris, la respiration en natation est très spécifique. À cela s’ajoute 4 styles de nage différents. Donc à fortiori 4 types de respiration différente également.

Si vous ne parvenez pas à maîtriser la respiration, alors vous ne pourrez pas progresser en natation… Alors prenez vraiment le temps de regarder chacune de ces vidéos.

Rappel des principes de base : expiration active et inspiration réflexe.

Quel devrait être l’adaptation de ce principe dans les quatre nages ?

 

En papillon : 

En papillon, je préconise de nager en 2 temps. c’est à dire : un mouvement de bras la tête dans l’eau, un mouvement de bras la tête hors de l’eau.

Essayez d’expirer lors des phases propulsives afin de développer plus de puissance. L’inspiration quand à elle se fait en regardant à l’avant et en essayant de garder le menton dans l’eau.

Pour aller plus loin vous pouvez regarder cette vidéo.

En dos : 

Lorsque vous allez nager en dos crawlé, la respiration est complètement différente. En effet, pas besoin de sortir la tête de l’eau !

Ce qui a pour conséquence de na pas créer de déséquilibre.

La respiration doit néanmoins être régulière afin de ne pas être désorganisé dans votre nage. Vous pouvez la faire tous les 2 ou 3 mouvements.

Elle se fait à la fin du mouvement propulsif. On se retrouve donc avec un bras le long de la cuisse et l’autre à l’oreille.

Pour aller plus loin vous pouvez regarder cette vidéo.

En brasse : 

La particularité de la brasse est que vous allez devoir respirer à tous les mouvements. C’est également la seule nage ou il est “obligatoire” de respirer à tous les mouvements, car elle est codifiée de la sorte !

L’inspiration se fait à l’avant à la fin de la traction des bras. L’expiration quand à elle se fait lorsque la tête retourne dans l’eau. Lors de la brasse comme dans les autres nages. L’expiration doit être plus longue que l’inspiration.

Pour aller plus loin vous pouvez regarder cette vidéo.

En crawl : 

La respiration en crawl peut s’effectuer indifféremment à droite ou à gauche. Néanmoins je préconise dans un premier temps de respirer tous les 3 mouvements afin de limiter au maximum un déséquilibre musculaire.

La respiration est latérale et la tête doit rester dans l’axe du corps afin de limiter au maximum le déséquilibre. L’expiration s’effectue lorsque la tête retourne dans l’eau.

Pour aller plus loin vous pouvez regarder cette vidéo.

Dites moi dans les commentaires, quel est votre plus grande difficulté avec la respiration. On trouvera des solutions 🙂

***

Si vous souhaitez progresser en crawl et avoir de bons résultats, j’ai créer pour vous une formation 100% en ligne et sans inscription. Vous pouvez y accéder en cliquant ici. 

***

Questions fréquemment posées sur la respiration en natation 

 

❓ Pourquoi je manque de souffle en natation ?

En lisant cet article vous découvrirez le problème majeur que l’on peut observer chez le débutant est qu’il se retrouve souvent en sur-ventilation ! En effet de peur de manquer d’air (sans mauvais jeu de mot…) le nageur débutant “stock” une grande partie de l’air dans ses poumons. De ce fait lorsqu’il sort la tête pour inspirer, il devra commencer par expirer l’air accumulé et inspirer dans un laps de temps très court.

 

🏊 Comment respirer en crawl ?

Le manque de souffle en crawl est principalement causé par 2 choses : un effort trop intense et/ou un mouvement mal réalisé qui crée des résistances à l’avancement trop importante. Je vous en parle en détail dans cet article

 

📋 Comment procéder pour ne plus être essoufflé ?

Tout dépendra des nages sur lesquels vous souhaitez progresser. Je vous montre en vidéo comment faire pour chaque nage.