Si vous êtes entraîneur vous avez forcément eu ce débat un jour ou l’autre avec l’un de vos collègues :

Faut-il privilégier des entraînements à faible volume kilométriques et à haute intensité ou alors des entraînements à haut volume kilométrique et à faible intensité ?

Ces deux méthodes seront respectivement appelés qualité et quantité. Focus sur le débat qui fait rage au bord des bassins !

Le but de cette étude était d’explorer les perceptions des entraîneurs experts sur les philosophies d’entraînement en qualité et en quantité dans la natation de compétition et d’examiner leurs pratiques d’entraînement.

******

Les secrets d'une nage
efficace

Regardez ma formation GRATUITE sur le crawl sans même rentrer votre email

Les méthodes : 

Un échantillon déterminé de 11 entraîneurs de natation experts a été recruté pour cette étude. L’étude consistait en un modèle à méthodes mixtes et impliquait chaque entraîneur participant à 1 entretien semi-structuré et à 1 questionnaire fermé.

******

Résultats : 

Les principales conclusions de cette étude étaient que les entraîneurs estimaient que des programmes d’entraînement de qualité conduiraient à des résultats à court terme pour les jeunes nageurs, mais étaient dans de nombreux cas plus appropriés pour les nageurs seniors.

Les entraîneurs ont suggéré que les programmes d’entraînement par la quantité construisent une base aérobique pour les jeunes nageurs, favorisent le développement technique en mettant l’accent sur la natation plus lente et contribuent à améliorer la récupération après l’entraînement ou la compétition.

Cependant, les entraîneurs ont continuellement suggéré que les programmes d’entraînement quantitatif devaient être exécutés avec une bonne technique et ils estimaient qu’il s’agissait d’un élément incompris.

******

Conclusions : 

Cette étude constituait une étape cruciale vers une compréhension plus riche et plus large du débat sur la formation qualité contre quantité du point de vue des entraîneurs de natation experts qui n’était pas disponible dans la littérature scientifique.

******

Implication pratique : 

La question séculaire : grande distance + faible intensité ou faible distance + forte intensité.

Les opinions de plusieurs des entraîneurs les plus connus ont été partagées, argumentées et contestées fréquemment au fil des années, laissant les entraîneurs et les nageurs confus. Bien que cette étude ne réponde peut-être pas à vos questions brûlantes sur le style d’entraînement le plus optimal, elle nous fournit les tendances communes et les opinions partagées de certains des meilleurs entraîneurs du sport.

******

Référence :

  1. Nugent FJ, Comyns TM, Warrington GD. Quality versus Quantity Debate in Swimming: Perceptions and Training Practices of Expert Swimming Coaches. Journal of Human Kinetics. 2017;57:147-158. doi:10.1515/hukin-2017-0056.
Mehdi

Mehdi

La personne qui a rédigé cet article avec amour !

Cet article a été rédigé en 54 minutes et 2 cafés par Mehdi qui est le créateur du site Natation Facile.
Maniaque de l‘analyse technique et du renforcement musculaire j’ai pour unique but d’améliorer vos performances sportives !
Si vous avez apprécier cet article partagez le avec un ami ça prend 15 secondes et ça me ferait très plaisir 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.