Il n’y a pas deux personnes semblables ni deux nageurs identiques.

Regardez lorsque vous allez à la piscine ou les différents championnats rediffusés à la TV. Vous verrez un morphotype  et une musculature similaire, mais il n’y en a pas deux identiques.

Regardez autour de vous et vous verrez une très grande variété dans le type de corps.

Étudiez le physique d’un triathlète et d’un nageur olympique, et je vous garantis que leurs morphologies sont bien différentes.

Pourtant, les entraîneurs recommandent souvent les mêmes techniques à chaque nageur, sans tenir compte de leur morphologie, de leur souplesse, de leur force, etc. alors est ce que l’on devrait s’entraîner tous de la même manière ?

 

Conseils du coach de natation :

Les coulées sont essentielles dans les 4 nages (Papillon, Dos crawlé, Brasse et Nage libre !) Elles font parties des phases “non nagées”. 

Ici je vais vous donner la position à adopter suivant votre morphologie et votre style de nage.

Travaillez vos coulées et votre position à chaque virage ! Vous allez pouvoir enchaîner les longueurs plus facilement grâce à une position de coulée idéale…

Maîtrisez les 3 éléments fondamentaux du Crawl

ET GLISSEZ SUR L'EAU DANS 5 SÉANCES !

Petit point sur la respiration : Au début vous risquez de manquer de souffle c’est normal.

Mais travailler vos coulées lors de vos entraînements, va nettement améliorer votre endurance et vos performances en natation.

 

Pouvons-nous nous attendre à ce que Matt Grevers (2m03 / 103 kg) et Ryosuke Irie (1m78 / 62 kg) utilisent la même technique pour toutes les courses ?

Si nous ne pouvons pas nous attendre à ce que ces deux athlètes olympiques utilisent les mêmes compétences, pouvons-nous nous attendre à ce que deux personnes de compétences, de tailles et de capacités très différentes soient capables d’utiliser les mêmes techniques ?

Cet article fait parti d’une nouvelle série dans laquelle je vais analyser les différences biomécaniques observées chez les nageurs et discuter des méthodes qui conviennent le mieux à chaque individu, l’individualité étant primordiale.

 

Quel est votre “position de coulée” la plus efficace ?

J’ai entendu d’innombrables entraîneurs suggérer que l’amélioration de la technique de nage est la voie la plus facile pour l’amélioration des performances en natation, et je suis tout à fait d’accord avec cela.

Modifier votre style de nage nécessite souvent très peu d’énergie supplémentaire (autre que l’énergie nécessaire pour apprendre une nouvelle technique), mais vous nagez plus vite.

Quelle bonne affaire !

Votre “position de coulée” est une position qui crée le moins de résistance à l’avancement.

Lorsque vous êtes immobile, une position en ligne droite correspond à cette position.

De toute évidence, une “position de coulée” pour différents types de corps entraîne une variation du positionnement lors de la nage.

Globalement, il existe deux types de “position de coulée” :

 

1- Biceps au dessus des oreilles:

On pense que cette position minimise la présence d’eau entre le corps et est réalisée par le nageur qui serre les bras (en particulier le biceps) contre ses oreilles.

 

2-Coudes derrière la tête :

Cette position tente de profiler au maximum les bras et de réduire les résistances à l’avancements à l’avant et sur les côtés, alors que le nageur serre les bras derrière la tête.

 

1- Les biceps au-dessus des oreilles

2- Coudes derrière la tête

 

Ces deux options ne semblent pas très différentes l’une de l’autre, mais parlez à n’importe quel vrai nageur et vous obtiendrez certainement une opinion avisée de ses préférences.

Peut-être que les deux solutions sont corrects…

 

Analyse de deux nageurs

À titre d’exemple, examinons deux nageurs de même niveau , Tommy et Frank.

 

Tommy est un maître nageur dans la trentaine.

Tommy était un étudiant bon nageur qui s’est entraîné en élite jusqu’à l’université. Il est maintenant programmeur et est assis 35 heures par semaine derrière un bureau.

Il a la «posture de nageur» typique avec les épaules arrondies et le dos courbé.

 

Frank est un nageur au lycée.

Frank a commencé à nager à l’âge de 4 ans et, bien qu’il n’ait jamais été diagnostiqué d’hypermobilité, il peut toucher en se baissant ses avant-bras au sol.

Frank a également des coudes et des genoux hyperlaxe et admet que ses épaules sont souvent «instables».

Ces deux nageurs ont une morphologie très différente, mais représentatif de pas mal de nageurs, qu’il s’agisse d’une équipe de maîtres, de nageurs en clubs, je vois beaucoup de Tommy et de Frank.

 

Quel est le meilleur entraînement de natation pour Tommy et Frank ?

Si un nageur est extrêmement flexible, il est probable – pas toujours, mais probable – que le dos soit courbé pendant la nage et qu’il ne soit pas capable de stabiliser la partie supérieure de son torse / bras.

Cette position instable perturbe sa posture, tout en ajoutant un stress supplémentaire sur sa colonne lombaire.

Par conséquent Franck devrait adopter une position de “profil de nage” avec les coudes contre les oreilles, pour plus de stabilité. C’est ce qui  lui conviendrait probablement mieux.

Pour Tommy, si il positionne ses bras sur les oreilles, il resterait probablement penché dans la posture “du nageur” et ferait face à une énorme résistance à l’avancement. Par conséquent, Tommy devrait avoir les bras derrière les oreilles, ce qui engendrerait une flexion de la colonne vertébrale et ainsi le placerait dans une position profilée.

De ce fait une nouvelle question survient…

 

Est-ce que cela fonctionne pour tout le monde?


De toute évidence, cet exemple simpliste ne fonctionnera pas pour tout le monde.

Certains Tommy sont en mesure de stabiliser au maximum avec leurs coudes derrière la tête, tandis que certains Frank peuvent adopter un profil hydrodynamique sans mettre leurs bras derrière la tête.

Néanmoins, avoir deux options différentes pour un nageur peut aider tous vos nageurs.

N’oubliez pas que chaque ajustement biomécanique de chaque nageur a une raison !

Ce n’est pas parce qu’un athlète olympien est votre idole que sa technique est la meilleure pour vous.

Pour aller plus loin, vous pouvez regarder ma formation gratuite ici. 

 

 

Questions fréquentes sur la position idéale lors des coulées en natation : 

❓ Comment bien se placer lors des coulées en natation ?

Il n’y a pas de position parfaite comme nous le voyons dans cet article. Néanmoins il vous faudra avoir les bras tendu à l’avant et les jambes sérrées afin d’avoir une position hydrodynamique parfaite.

 

🏊‍♂️ Quelle est la distance parfaite lors d’une coulée ?

Tout dépendra de votre vitesse en sortie de coulée. Par exemple certains nageurs seront très rapide sous l’eau comme Mickael Phelps par exemple et d’autre moins. Ce sont des tests à faire avec un chronomètre afin d’évaluer la distance idéale selon vous. Dans cette article je vous donne quelques pistes de travail.

 

📋 Comment savoir quelle position de coulée je dois adopter ?

Comme vous le verrez sur les images de cet article, 2 positions s’offrent à vous. La seule chose indispensable est de toujours être à l’aise avec la position et bien gainé.