Un handicap est un point faible en relation à un objectif qui se dresse entre vous et l’accomplissement de cet objectif.

Pourquoi est-ce que je précise « en relation à un objectif » ?

Parce que tous vos points faibles ne sont pas des handicaps pour vos performances en course. Par exemple, un athlète peut être mauvais pour escalader les côtes en cyclisme. C’est un point faible. Mais si la compétition la plus importante de la saison de cet athlète ne comporte aucune côte, son point faible n’est pas un handicap.

Il ne compromet en rien son succès. Il n’est donc pas un obstacle à son objectif. C’est pourquoi les handicaps sont définis en relation à un objectif.

Vous pouvez considérer vos handicaps comme l’écart entre vos points faibles et les exigences de l’évènement pour lequel vous vous préparez.

Modifiez votre style de nage. Avec des techniques simples.

ET NAGEZ LONGTEMPS SANS VOUS FATIGUER

Tous les athlètes ont des handicaps, même les pros.

Mais les handicaps sont plus évidents pour certains athlètes que pour d’autres. Rien n’est plus vrai que pour les trois disciplines du triathlon.

Une ou deux disciplines constituent des handicaps pour vous en ce sens que vous êtes plus faible dans l’une que dans les autres. Par exemple, vous êtes peut-être excellent en cyclisme et en course à pied mais un nageur plutôt modeste.

Dans ce cas, la natation est un handicap parce qu’il s’agit d’un point faible qui peut vous mettre en mauvaise posture pendant un triathlon.

Et en natation, la qualité spécifique susceptible de vous handicaper le plus est la vitesse.

Vous pouvez aussi constater que nager en eau agitée ou en eau vive est un point faible. Mais si vos compétitions les plus importantes sont toujours organisées en eaux calmes, cela ne constitue pas un handicap.

*

Si toutefois vous désirez améliorer votre technique, votre vitesse vous pouvez regarder ma formation gratuite en ligne. Cliquez-ici.

*

De la même façon, nous pouvons faire le bilan de vos points forts et de vos points faibles dans les trois disciplines pour déterminer vos handicaps. Une fois que nous les aurons repérés, nous saurons comment organiser votre préparation.

Comment identifier vos handicaps dans chaque discipline ?

Vous connaissez peut-être déjà vos points forts et vos points faibles. Vous savez sans doute dans laquelle des trois disciplines vous êtes le plus fort et dans laquelle vous êtes le plus faible.

Vous savez peut-être même pourquoi, par rapport à vos qualités.

Cet outil d’évaluation de vos points forts et de vos points faibles n’est en aucun cas parfait mais il peut vous aider à confirmer vos soupçons dans les trois qualités fondamentales.

Vous aurez peut-être des difficultés pour identifier vos points faibles dans vos qualités, surtout si vous êtes un athlète confirmé.

Et vos points faibles dans vos qualités spécifiques ?

Ils découlent de ceux que vous avez déjà identifiés au niveau de vos qualités fondamentales.  Vous remarquerez que les qualités spécifiques sont placées sur les côtés du triangle tandis que les qualités fondamentales sont placées aux sommets. Chaque qualité spécifique dépend des deux qualités fondamentales placées aux sommets qui l’encadrent.

Par exemple, la qualité spécifique endurance musculaire dépend de deux qualités fondamentales : l’endurance et la force. Si vous présentez un point faible dans l’une de ces deux qualités, la qualité spécifique qui en découle a de grandes chances de présenter, elle aussi, un point faible.

Si vous présentez un point faible au niveau de votre endurance ou de votre force, votre endurance musculaire devrait, elle aussi, laisser à désirer.

Si vous présentez un point faible au niveau de votre endurance et de votre force, il ne fait aucun doute que votre endurance musculaire sera, elle aussi, un point faible.

En comparant vos résultats, vous aurez une bonne idée des endroits où résident vos points faibles.

Là encore, cela ne signifie pas qu’il s’agisse de handicaps. Nous reviendrons sur la relation point faible-handicap sous peu.

Pour les novices en triathlon et ou en natation, les handicaps sont en général à chercher du côté des qualités fondamentales.

C’est sur elles que les novices en triathlon et ou en natation doivent concentrer leur préparation. Ils n’ont pas besoin de travailler leurs qualités spécifiques tant que leurs qualités fondamentales ne sont pas consolidées, ce qui peut prendre entre un à trois ans de préparation.

Pour les triathlètes confirmés, qui ont passé plusieurs années à améliorer leur endurance, leur force et leur vitesse, les handicaps se situent au niveau des qualités spécifiques d’endurance musculaire et d’endurance anaérobie.

Mais comme vous le verrez quand nous aborderons la planification dans ma nouvelle formation, l’athlète confirmé doit toujours remettre à niveau ses qualités fondamentales chaque saison avant de travailler ses qualités spécifiques.

Les points faibles au niveau des six qualités du triangle ici présent ne sont pas les seules menaces susceptibles de limiter vos performances.

Ces autres menaces sont, pour la plupart, à chercher au niveau de votre mode de vie.

Par exemple :

  • une préparation incohérente,
  • un temps limité disponible pour votre préparation,
  • le manque de confiance,
  • un soutien limité de votre famille et de vos amis,
  • de mauvais choix alimentaires,
  • un matériel sportif insuffisant,
  • un mauvais environnement d’entraînement,
  • une propension au surentraînement,
  • des maladies et des blessures fréquentes,
  • une composition corporelle inappropriée,
  • le manque de sommeil,
  • un niveau de stress psychologique inhabituel,
  • un travail exigeant physiquement et j’en passe.

Vous devrez aussi y remédier si vous voulez performer à votre potentiel d’athlète.

Je pense que vous savez lesquels vous concernent et comment y remédier. Si ce n’est le cas, envoyez moi un mail et je me ferais un plaisir d’analyser avec vous ces différents points.

Pour aller plus loin :

Quel est votre potentiel d’amélioration ? 

Une méthode unique issue d’Arnold Schwarzeneger ! 

Mehdi

Mehdi

La personne qui a rédigé cet article avec amour !

Cet article a été rédigé en 74 minutes et 2 cafés par Mehdi qui est le créateur du site Natation Facile.
Maniaque de l‘analyse technique et du renforcement musculaire j’ai pour unique but d’améliorer vos performances sportives !
Si vous avez apprécié cet article partagez le avec un ami ça prend 15 secondes et ça me ferait très plaisir 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.