La viscoélasticité est la capacité d’un matériau à revenir dans une position après une application à force prolongée. Les tissus dynamiques (muscles, tendons, ligaments) possèdent des structures viscoélastiques.

Le mécanisme idéal et les avantages de l’étirement sont incertains, mais des travaux antérieurs suggèrent que le couple constant est plus bénéfique que l’angle constant pour améliorer le fluage musculaire, ce qui entraîne une diminution de la rigidité.

Ce fluage est la déformation physiologique d’un tissu après l’application d’une charge constante.

Ryan et ses collaborateurs ont étudié les réactions de fluage viscoélastique au cours d’exercices répétés d’étirement à couple constant, en utilisant des durées d’étirement (2 min de temps sous étirement), généralement effectuées dans des conditions sportives et cliniques.

****

Les secrets d'une nage
efficace

Regardez ma formation GRATUITE sur le crawl sans même rentrer votre email

Ce qui a été fait

Douze participants ont réalisé deux essais, le premier une familiarisation et le second expérimental.

Au cours de la familiarisation, chaque participant a pratiqué les étirements de 30 secondes et déterminé le seuil maximal de couple passif.

L’essai expérimental a utilisé quatre étirements à couple constant de 30 s, avec une période de repos de 20 s entre chaque étirement et une contraction volontaire maximale (CVM) des fléchisseurs plantaires réalisées à la suite des quatre étirements.

Les étirements ont été effectués sur les fléchisseurs plantaires en position couchée.

****

Résultats

Un changement significatif a été noté lors des étirements.

Les résultats ont montré que les augmentations de l’angle étaient similaires pour les quatre étirements sur l’ensemble des 30 s, mais que les troisième et quatrième étirement commençaient et se terminaient sur la position initiale.

L’augmentation la plus importante de l’étirement a été observée entre 0 et 5 secondes.

****

Discussion

Dans l’ensemble, les résultats indiquent que quatre étirements consécutifs à couple constant de 30 secondes ont entraîné la même réponse de viscoélasticité.

****

Implication pratique au domaine de la natation

La quantité de fluage viscoélastique ne semble pas être affectée pendant quatre étirements à couple constant de 30 s. Cela suggère que cette forme d’étirement n’est pas nécessaire pendant plus d’une période de 30 secondes.

Cependant, les indications d’étirements sont encore incertaines et potentiellement négligeables.

Les étirements à couple constant ne semblent pas plus avantageux que les étirements statiques normaux.

Cependant, les deux semblent présenter de nombreux avantages pour les nageurs.

Pour aller plus loin dans les étirements je vous conseil de lire cet article : Quel type d’étirement pour quelle phase d’entraînement

***

Référence:

  1. Ryan ED, Herda TJ, Costa PB, Walter AA, Cramer JT. Dynamics of viscoelastic creep during repeated stretches. Scand J Med Sci Sports. 2012 Apr;22(2):179-84. doi: 10.1111/j.1600-0838.2010.01285.x. Epub 2011 Mar 1.
Mehdi

Mehdi

La personne qui a rédigé cet article avec amour !

Cet article a été rédigé en 58 minutes et 3 cafés par Mehdi qui est le créateur du site Natation Facile.
Maniaque de l‘analyse technique et du renforcement musculaire j’ai pour unique but d’améliorer vos performances sportives !
Si vous avez apprécié cet article partagez le avec un ami ça prend 15 secondes et ça me ferait très plaisir 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.