Se lever à 5h, être dans l’eau à 6h pour l’échauffement avec 40 personnes dans la ligne,

de longues heures à attendre avant de nager sa série,

attendre encore lorsque l’on est qualifié, gérer le stress, la pression qui monte avant la course…

Voilà l’ambiance qui règne dans les piscines les WE de compétition…

Depuis 2007, j’ai eu la chance d’accompagner de nombreux nageurs lors de compétitions de niveau nationale et internationale.

De ce fait j’ai pu observer bon nombre d’entre eux réagir de manière différente et atteindre des résultats excellents pendant la course.

Une chose est sur, les gagnants sont ceux qui ont commencé la compétitions des mois avant le jour J !

Voici donc les conseils que j’ai à vous donner pour vous hisser sur la plus haute marche du podium !

“Fais ta course et gagne quand tu le souhaite”

 

 

Maîtrisez les 3 éléments fondamentaux du Crawl

ET GLISSEZ SUR L'EAU DANS 5 SÉANCES !

L’athlète sur de lui…

Certains nageurs adoptent cette approche d’eux-mêmes : ils préfèrent rester tranquilles pendant la course,

attendre patiemment le bon moment et mettre les gaz sur la dernière ligne droite.

Ces athlètes sont très sûrs d’eux, ils ont étudier leurs adversaires, sont prudents, audacieux et motivés.

Ils ne “s’enflamment” pas trop tôt, se concentrent sur leur stratégie de course et possèdent une habileté tactique surprenante qui leur permet de prendre le contrôle d’une course à tout moment et d’en sortir victorieux.

 

L’athlète impulsif

D’autres sont plus impulsifs, prennent un bon départ et s’efforcent de gagner en prenant l’avantage sur leurs concurrents dès le début. Ils entrent dans la chambre d’appelle, se concentrent et se répètent : essayez de me suivre… si vous le pouvez !

Ils adorent se sentir bien en nageant, ils sont conscients des risques inhérents à ce plan, mais ils l’ignorent ou l’acceptent, confiants dans leurs capacités naturelles et persuadés que leurs rivaux ne pourront pas suivre le rythme de leurs efforts.

Ce sont généralement des démons de la vitesse, avec un début de course extraordinaire, un talent naturel pour réagir et agir rapidement.

Ils n’ont aucun scrupule à utiliser cette compétence pour décoller, bloquer leurs adversaires et les laisser sans possibilité de réagir.

Malheureusement, cette audace initiale l’emporte parfois et ils découvrent malheureusement que, à quelques mètres seulement de la ligne d’arrivée, ils manquent d’endurance et sont dépassés par un adversaire.

 

Les deux stratégies sont valables.

La première est plus calculée, réfléchie et méticuleusement planifiée ; la seconde est plus spectaculaire et audacieuse, même si cela peut sembler déconseillé en raison du risque élevé.

 

Quelques idées stratégiques

Peut-être que les suggestions suivantes basées sur la stratégie peuvent vous aider à être plus efficace, à mieux gérer vos options et à apporter un bonus stratégique à votre performance.

  • Connaissez et étudiez vos adversaires

  • Examinez leurs résultats et leur temps, analysez leurs actions et observez la concurrence.
  • La plupart ont une série de schémas très définis et il est essentiel de connaître leurs forces et leurs faiblesses si vous souhaitez les vaincre.

 

  • Voyez s’ils partent vite au début de la course ou s’ils utilisent des techniques plus stratégiques pendant la course.

  • Toutes ces informations vous sont très utiles et amélioreront vos performances.

 

  • Utilisez votre endurance de manière uniforme.

  • Réfléchissez clairement à quelle stratégie de concurrence vous utilisez, comment répartir votre force dans le temps afin de ne pas gaspiller d’énergie et savoir quand est le meilleur moment pour l’utiliser.
    “Commencer trop fort ou changer de rythme gaspille sans discernement le carburant dont vous pourriez avoir besoin à la fin de la course et pourrait nuire à votre temps final”

 

Apprenez à contrôler la douleur et à la gérer plus efficacement.

Certains nageurs abandonnent dès les premiers symptômes et n’ont pas un seuil de douleur nécessaire pour vaincre, ils cèdent aux premiers effets et abandonnent la course.

(Peut-être devriez vous à ce moment là travailler spécifiquement ces phases à l’entraînement.)

Commencez très vite ou plus lentement que prévu.

Poussez plus fort en milieu de course pour augmenter votre avantage sur vos concurrents.

Utilisez le sillage de votre concurrent pour réduire l’énergie que vous dépensez, mettez vous au centre de la ligne d’eau afin d’éviter que vos adversaires utilisent le votre.

Ce ne sont là que quelques-unes des stratégies utilisées par les nageurs pour attaquer, déséquilibrer et démoraliser leurs rivaux, mais aussi pour se protéger et contenir leurs attaques, ce qui peut et doit être planifié et mis en pratique que vous gagniez ou perdiez des courses.

Conseiller et entraîner les nageurs, programmer et concevoir des exercices et des séances de travail visant à perfectionner et améliorer ces techniques seront d’une grande utilité pour améliorer les performances.

 

“Utilisez toutes les informations disponibles. Saisissez le moment et profitez de la situation à votre avantage »