Eyh salut les nageurs c’est Mehdi de Natation Facile, j’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui on va parler de l’ondulation pour passer de ça… à ça…

Voilà allez trêve de plaisanterie, on va passer dans le bassin tout de suite pour pouvoir  observer un nageur faire des ondulations et on décortique tout ça.

Je vous explique comment on les faits correctement, à quoi ça nous sert pour le papillon, pour le crawl. Allez, c’est partit.

Dans un premier temps on va observer le mouvement de l’ondulation. On peut s’apercevoir que le mouvement part de l’abdomen. Au ralenti on aperçois bien le mouvement d’ondulation qui part de l’abdomen et qui vient continuer jusque dans les jambes.

On pourrait croire que le mouvement vient des jambes mais en fait il vient du ventre. Ça c’est le premier point à maitriser.

Maintenant attardons nous sur l’orientation que prend Nicolas lorsqu’il souhaite faire son ondulation, il prend un angle à 45° et se placer à 1m de profondeur.

La raison est simple, c’est pour éviter les résistances à l’avancements et les remous de surfaces caractérisés par la ligne rouge.

Nicolas va plonger vers le fond et ainsi limiter les résistances au maximum.

Maintenant, nous allons passer au nombre d’ondulations qu’il va falloir faire avant de reprendre votre nage en crawl.

Là on observe que Nicolas a opté pour trois ondulations avant de reprendre son battement, car si vous restez trop longtemps e ondulation, on peut voir que c’est limite. IL re-prend les bras en même temps que les jambes de crawl.

Personnellement, je vous conseille de faire 3 ondulations, de re-prendre vos jambes de crawl et ensuite de mettre les bras.

Ça évite de « casser » votre nage et d’être plus rapide en sortie de virage après votre culbute.

J’espère que cette vidéo vous aura plue, je vous laisse télécharger mon livre gratuit pour apprendre le crawl facilement en 4 étapes ou vous perfectionner. Je donne pas mal de conseils et en plus je vous offre un autre livre en cadeau.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien juste à côté de la vidéo