Tout le monde connaît au moins un nageur qui n’arrête jamais de s’entraîner, qui suit à la lettre les instructions de son entraîneur et donne un bel exemple de cohérence et d’engagement, mais qui a de mauvais résultats en compétition !

(hier je vous parlais de 10 techniques de concentration pour performer cet article est connexe !)

Ils font tellement d’efforts pendant leur entraînement qu’ils parviennent même à faire des temps incroyables, souvent même meilleurs qu’en compétition !

À en laisser leurs camarades d’entraînement sans voix, mais ils ont de mauvais résultats lors des compétitions.

Peu importe les qualités physiques qu’ils possèdent, qu’ils soient grands et puissants ou qu’ils nagent comme un poisson.

Les secrets d'une nage
efficace

Regardez ma formation GRATUITE sur le crawl sans même rentrer votre email

Peu importe que vous placiez tous vos espoirs sur eux ou à quel point ils essayaient.

La réalité nous montre que, dans certaines circonstances, il y a des athlètes dont les résultats des compétitions ne reflètent pas leurs efforts d’entraînement et vice-versa.

Lorsque l’occasion se présente, ces athlètes ne peuvent pas se concentrer et sont incapables d’externaliser leur plein potentiel et d’atteindre leur meilleur niveau de performance.

En tant qu’entraîneur, vous ne trouverez aucune explication logique à une mauvaise performance.

Vous observerez avec frustration et incrédulité lorsque les objectifs des entraîneurs et des athlètes sont manqués; tout ce que vous voudrez faire est de trouver le commutateur mental pour changer les choses et de trouver un moyen de mettre fin à la douleur et à la déception.

Si cela ne suffisait pas, l’un de leurs coéquipiers obtient des résultats bien au-delà du mérite de leurs efforts en matière d’entraînement.

Ils ne s’entraînent pas régulièrement, mais lorsqu’ils sautent à l’eau, ils obtiennent de superbes résultats presque sans effort.

Ils se vantent devant tout le monde et n’hésitent pas à se vanter de leur succès et du peu d’effort qu’il leur faut pour gagner.

La réalité nous montre que ce sont de fausses victoires, une situation provisoire sans avenir; que le bon chemin passe par un entraînement quotidien et l’attitude responsable qui s’impose.

Ne désespérez pas dans de tels moments, évitez de faire des comparaisons avec d’autres nageurs, concentrez-vous sur votre propre travail, sur vos efforts personnels et trouvez la bonne solution pour améliorer votre propre performance en compétition.

Il n’y a pas d’autre moyen.

Peut-être que les suggestions suivantes aideront dans certains cas. Ceci n’est pas une panacée mais ces conseils peuvent être très précieux.

*****

6 conseils lorsque vous avez du mal à performer en compétition

1/ Vos objectifs doivent être ambitieux mais réalisables, basés sur des efforts et sur des principes de formation logiques et appropriés.

*
2/ Peut-être que la bonne chose à faire dans ces cas pourrait être de se concentrer sur le quotidien et d’oublier les objectifs à long terme pendant un certain temps; créer des objectifs simples à court terme, à la fois en entraînement et en compétition, qui vous encourageront et vous aideront à retrouver la confiance et votre estime de vous.

*
3/ Insistez sur le fait que le travail acharné restera toujours le meilleur allié d’un athlète, qu’il reste fidèle à ses idéaux et n’oublie jamais qu’il est un gagnant, doté de forces et de faiblesses comme tout le monde.

*
4/ Créer des situations de pression contrôlée lors des séances d’entraînement ou organiser une séance de préparation quelques heures avant la compétition peut réduire l’anxiété chez l’athlète et nous aider à réaliser ce que nous voulons.

*
5/ N’ayez pas honte de demander l’aide d’un professionnel si vous pensez que cela est nécessaire. Aucun de nous ne sait tout. Et l’opinion des autres professionnels peut aider à explorer de nouvelles façons de se préparer ou au moins de voir le problème sous un autre angle plus objectif.

*

6/ Le sportif doit bien comprendre que la compétition ne doit pas nécessairement être une torture. Mais plutôt l’inverse. Gardez toujours à l’esprit que vous faites ça pour vous et non pour faire plaisir à vos parents ou amis…

******

Parfois, les entraîneurs sont aussi à l’origine du problème.

Nous ne sommes pas conscients de l’important travail que nous accomplissons, de notre responsabilité et de l’impact de nos paroles sur les athlètes.

Nous utilisons souvent certaines phrases pour les encourager avant un championnat, sans se rendre compte que ces sermons sont le plus souvent totalement inutiles et contre-productifs en raison de la pression, du stress et de la confusion qu’ils génèrent.

Mehdi

Mehdi

La personne qui a rédigé cet article avec amour !

Cet article a été rédigé en 48 minutes et 3 cafés par Mehdi qui est le créateur du site Natation Facile.
Maniaque de l‘analyse technique et du renforcement musculaire j’ai pour unique but d’améliorer vos performances sportives !
Si vous avez apprécié cet article partagez le avec un ami ça prend 15 secondes et ça me ferait très plaisir 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge